top of page

Blog

✨Nos limites VS équilibre du donner et du recevoir 

✨Il nous faut souvent du courage pour désobéir aux attentes des autres, oser poser des limites saines afin d’imposer davantage notre véritable image et non pas celle façonnée par les projections qu’en font les autres. 

Parfois lorsque ceux-ci sont dans l’incapacité d’être justes avec nous, de pouvoir nous considérer à notre juste valeur, le message est clair : nous avons besoin d’apprendre à poser des limites et d’être justes envers nous mêmes, d’apprendre à nous mettre parfois en mode priorité. Ainsi nous renforçons notre intégrité. 

Notre éducation nous apprend le  respect d’autrui mais ne nous parle pas du respect envers soi même. Pourtant tout commence par là afin d’œuvrer à des relations saines et équilibrées. 


✨Dans notre champ relationnel, et plus particulièrement dans la relation amoureuse, lorsque nous exprimons nos limites cela ne signifie pas un aveu de faiblesse mais au contraire être fort/e de sagesse et de connaissance de soi. 

Ainsi nous nous respectons et nous permettons à l’autre de mieux nous connaître et de nous respecter. 


Nous apprenons souvent à nos dépens que lorsque nous avons une tendance naturelle à donner « trop » à un entourage familial, amical, professionnel … que ces personnes ont souvent de nous l’image d’une personne forte, rassurante, résiliante, capable de nous relever de toutes les situations. Il n’est pas rare de constater que finalement plus personne ne se soucie de nous, de nos ressentis, de nos besoins et aspirations, puisque nous savons respirer seuls, puisque souvent nous avons appris à nous débrouiller seuls, sans solliciter quiconque … 


✨Poser des limites se fait par amour pour soi, pour l’autre, et non pas, par réaction vis à vis de l’autre, lorsque la relation est suffisamment saine. Dans ce cas, nous pouvons nous sentir compris, nous pouvons nous ajuster mutuellement, parce que l’amour entre nous permet cela. Il est essentiel de ne pas nous renier dans nos valeurs fondamentales, nos convictions profondes. 

Si l’autre ne peut pas ou ne veut pas nous respecter dans ce que nous sommes, alors pouvons nous rester dans une relation où nous nous sentons pas ou plus respectés dans nos limites ? C’est souvent là que de nouveaux choix de vie s’imposent … 

Car nos limites évoluent au diapason de notre propre évolution, de notre avancée en âge, de nos goûts, de nos désirs et de notre vision sur la vie qui changent avec le temps. Certaines choses « acceptables » à 30 ans, ne le seront probablement plus à 40 ou 60 ans… ou au contraire, nous pouvons aussi nous assouplir, être plus ouverts d’esprit et nuancés avec l’âge. Nous pouvons nous bonifier, faire preuve de plus de sagesse et d’une manière générale, c’est ce que la vie nous demande. 

✨Nous comprenons aussi que « l’habitude » peut s’insinuer partout, jusqu’à s’habituer à souffrir, à vivre dans l’étroitesse, à respirer seulement à moitié, quelquefois pour satisfaire autrui. Parce que l’être humain est ainsi fait. Parce que le changement de nos habitudes nous fait peur, alors que parfois nous vivons dans celles-ci, soi disant rassurantes, pourtant la peur au ventre quasiment quotidiennement en appelant cela « la Vie ». 


Mais la vraie vie, le vivant en nous, notre étincelle de vie, ne sont pas une habitude, mais bel et bien un état d’Être sacré, en mouvement perpétuel, infime et subtil à l’intérieur de notre temple, de tous nos corps (physique, émotionnel, mental, énergétique) jusqu’aux mouvements plus amples à l’extérieur, qui sont visibles sur nous, dans notre posture, dans notre environnement, jusque dans nos actions, avec parfois des changements de vie conséquents. 


✨Nos limites sont directement en lien avec l’équilibre du donner et du recevoir dans les différentes sphères de notre vie. Y compris lorsque nous sommes investis dans des métiers de vocation, humanistes, où nos désirs parfois inconscients, de loyauté, de vouloir sauver l’autre, où nos sacerdoces et autres sacrifices peuvent littéralement nous perdre lorsque nous ne sommes pas vigilants avec nos limites, nos seuils de saturation. Lorsque nous ne savons pas suffisamment nous donner à nous-même : du temps, du repos, des ressources, de l’amour tout simplement. Lorsque nous ne savons pas suffisamment prendre soin de nous.

✨Pouvons nous sentir Jusqu’où sommes nous capables de donner sans affirmer suffisamment nos limites jusqu’au point de non-retour ? jusqu’au point de ne plus avoir de jus ? parce que trop siphonné par les autres ? Y compris parfois par nos proches qui ont à apprendre, eux aussi, l’autonomie, la responsabilisation pour leur propre vie. 

Souvenons nous qu’un vase vide ne peut remplir aucune coupe… 


✨N’oublions pas que les autres auront souvent naturellement tendance à prendre sans se poser de questions. Que nous serons parfois abusés, trahis. Que nous sommes souvent trahis proportionnellement à la trahison que nous nous infligeons à nous mêmes, dans le non respect de nos propres besoins, de nos désirs et autres aspirations. 

Nous sommes souvent blessés par les autres à la hauteur de ce que nous nous blessons nous mêmes, lorsque nous ne nous aimons pas suffisamment, ou lorsque nous passons notre temps à chercher une approbation à l’extérieur. 


✨Apprendre à Nous ReConnaître dans notre valeur, à nous considérer nous même comme étant suffisamment bien, suffisamment bon, nous permet de sortir de l’ignorance de soi, qui elle-même fait souvent le lit des jeux de pouvoirs relationnels délétères, des chantages émotionnels, affectifs et autres diverses emprises. Nous le constatons aussi de manière plus collective, de la part de nos gouvernants qui peuvent exercer une autorité abusive. C’est là que nous comprenons tout l’enjeu de nos dirigeants dans l’infantilisation récurrente des citoyens, qui n’est ni plus ni moins qu’un moyen de réactiver en chacun de nous, de vieilles peurs non réglées en lien notamment avec nos schémas relationnels du passé parents-enfants, mais aussi avec nos mémoires transgénérationnelles et/ou karmiques de l’inconscient individuel et collectif qui interfèrent sur notre chemin de vie plus contemporain. 


✨Exprimer nos limites nous permet d’élaborer notre intégrité, d’être dans l’engagement avec nous mêmes, afin de pouvoir l’être avec l’autre, dans le désir de cocréer une relation saine, où règnent harmonie, épanouissement, communication sincère et profonde depuis l’espace de notre cœur. Grâce à notre maturité affective, émotionnelle, nous œuvrons à la stabilité relationnelle, avec amour. Dans ce juste équilibre du donner et du recevoir, avec la simplicité de partages et d’échanges vrais, en toute confiance et en conscience. ✨M.M



Comments


A la Une
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
bottom of page